[Aller au menu]

Zéro alcool pendant la grossesse

Le 29/08/2017

L'ARS mène une campagne d'information sur les risques liées à la consommation d'alcool pendant la grossesse.

Vous buvez un peu, il boit beaucoup

Quelle que soit la quantité absorbée et quel que soit le type de boisson alcoolisée, la consommation d’alcool pendant la grossesse expose le bébé à des perturbations de son développement. A la naissance et plus tard, elle peut entraîner des malformations, des difficultés d’apprentissage, des troubles de l’attention et du comportement pouvant mener au décrochage scolaire et à des difficultés d’insertion sociale.

La consommation d'alcool pendant la grossesse est la première cause de handicap mental d'origine non génétique chez l'enfant.

 Il s’agit d’un problème de santé évitable, c’est pourquoi, en France, il est recommandé aux femmes enceintes de s'abstenir de toute consommation d'alcool dès le début de leur grossesse et pendant toute sa durée. Idéalement, il s'agirait de stopper toute consommation d'alcool dès qu'un projet de grossesse se prépare (le fœtus étant d'autant plus sensible à l'alcool qu'il est jeune).