[Aller au menu]

COVID : l'évolution de la situation sanitaire

Le 15/09/2020

Suivez l'évolution des mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire sur le site de la Préfecture...

Suivez l'évolution des mesures sur le site de la Préfecture

Les applications à Bassens des mesures annoncées par la préfète de Gironde dans le cadre du plan de lutte contre l'épidémie de coronavirus :

Le CCAS se mobilise : à l'image de ce qui est réalisé lors de l'activation du plan canicule, utilisation des registres communaux de recensement des publics vulnérables afin d'assurer des contacts réguliers.

Pour s'inscrire : [ici]

Annulation des journées du Patrimoine.

Les conférences prévues à la médiathèque sont maintenues, sur réservation et avec un nombre de places limité à 30 personnes. Application stricte des gestes barrières et port du masque obligatoire.

Annulation du festival BassNRock qui devait se tenir le 26 septembre à l'espace Garonne.

Annulation de la semaine Bleue qui devait se tenir du 5 au 11 octobre.

Suspension de la location des salles municipales aux particuliers pour une période de 3 semaines.

Toutes les salles des fêtes et salles polyvalentes pour les activités festives et associatives sont fermées.

Toutes les salles de sport à l’exception de celles des établissements scolaires du secondaire (collèges et lycées) sont fermées. (jusqu'au 10 octobre)

Les lieux suivants sont fermés : gymnase Séguinaud, salles associatives du château des Griffons et du domaine de Beauval, Espace Garonne, salle des fêtes, salles Mendès France et Pierre Bonhiver, chalet Galène, gymnase du Bousquet, piscine Nelson Mandela. (jusqu'au 10 octobre)

Pour rappel, le port du masque est rendu obligatoire par arrêté municipal dans l'enceinte de la plaine des sports Séguinaud.

Le port du masque est également obligatoire pour les adultes et enfants de plus de 11 ans dans un périmètre de 50m aux abord des établissements scolaires et sur le marché dominical.

Le port du masque est obligatoire dans un périmètre de 50m aux abords du gymnase du Bousquet et de la médiathèque.

La permanence du Maire du mois d'octobre se fera sur rendez-vous.

Un point hebdomadaire sera fait avec les Maires de la métropole en lien avec les services de la préfecture de la Gironde pour évaluer la situation et éventuellement ajuster les mesures.

Mesures restrictives annoncées le 14 septembre

Le détail des mesures annoncées par la préfète de la Gironde lors de la conférence des Maires à Bordeaux Métropole pour tenter de contenir l’épidémie de coronavirus. Ces annonces sont en cours de déclinaison sur le plan communal et des points réguliers avec les Maires de la Métropole sont organisés pour harmoniser les réponses sur le territoire métropolitain.

Le plan d’actions pour répondre à l’évolution de la situation sanitaire :

En ce qui concerne les événements, rassemblements et manifestations sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public :
- Abaissement de la jauge de 5000 à 1000 personnes pour les événements et réunions sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.
- Les événements de typer fêtes foraines, brocantes et fêtes des voisins ne seront pas autorisés.
- Les manifestations sociales seront interdites seulement si elles ne respectent pas un protocole sanitaire strict.
- Les Journées européennes du patrimoine, qui devaient se tenir les 19 et 20 septembre, seront annulées pour Bordeaux et la métropole.

En ce qui concerne la vie sociale :
- Fermeture administrative des bars et restaurants qui contreviennent aux règles sanitaires (8 à ce jour). Le contradictoire sera encore réduit, de vingt-quatre à six heures. Un bar contrôlé en infraction le soir pourra donc être fermé le lendemain.
- Interdiction de la consommation debout dans les bars et restaurants de la métropole.
Interdiction pour les bars de la métropole de la diffusion extérieure de musique sur la voie publique.
- Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et quais de la ville de Bordeaux.
Interdiction à Bordeaux de la consommation d’alcool sur la voie publique.
Les soirées dansantes dans les ERP sont interdites.

En ce qui concerne la vie professionnelle :
- Renforcement, en concertation avec le président de la métropole, du cadençage des bus et tramways aux heures de pointe.
Multiplication des contrôles de l’inspection du travail sous la houlette de la Direccte afin d’assurer le respect des gestes barrière en entreprise.
- Recommandation aux entreprises et administrations de la suppression des événements festifs ou conviviaux en milieu professionnel et de l’utilisation, chaque fois que cela est possible, du télétravail.

En ce qui concerne le milieu scolaire, universitaire et sportif :
- Affichage aux abords des établissements scolaires rappelant l’obligation de port du masque devant les écoles, collèges et lycées.
- Port du masque obligatoire dans un périmètre de 50m autour des salles de sport, de spectacle, conservatoires.
- A l’université, le port du masque sera obligatoire non seulement sur les campus mais aussi dans un périmètre de 50m autour.
- La préfète a demandé à la rectrice, aux présidents d’université, au CROUS, aux responsables d’association d’interdire, annuler ou empêcher les fêtes étudiantes. Les lieux dédiés ou salles polyvalentes ne seront plus mis à disposition.
- De même, les sorties scolaires seront suspendues dans l’enseignement primaire et secondaire.
- Dans les équipements sportifs, les vestiaires, hors piscine et hors usage scolaire et STAPS, seront fermés.

En ce qui concerne la vie privée :
- Il est demandé à chaque habitant de limiter le nombre de rassemblements familiaux et amicaux à 10 personnes maximum.

Ce plan complète les mesures déjà en vigueur, notamment dans la métropole bordelaise où depuis le 31 août 2020, le port du masque est obligatoire aux abords des écoles, collèges et lycées, dans les marchés, sur les artères les plus passantes, et, en ce qui concerne Bordeaux, dans le périmètre de l’hyper-centre.